Comment raconter une histoire pour vendre?

Comment raconter une histoire pour vendre?

Que vous soyez une entreprise avec 60 ans d’existences ou seulement quelques années, vous aurez à partager avec vos clients votre histoire et l'univers qui l'entoure. Mais attention, pas de n'importer quelle manière. Il ne s'agit pas de parler de la création de l'entreprise, ni des différents événements qui en jalonnent le parcours. Mais plutôt de mettre là en scène dans sa capacité à résoudre un problème, en utilisant le pouvoir narratif. Et c'est là qu'intervient le Storytelling. Le Storytelling c'est l’art de raconter une histoire à des fins de communication. C'est aussi inscrire en utilisant les techniques narratives, des images fortes dans l'esprit des clients. Plus l'histoire est cohérente avec la marque et son univers, plus elle a de l'impact et communique une émotion forte. Pour réussir un bon Storytelling, il y a 5 étapes à respecter :
1res étapes : la situation initiale, on dresse le contexte et on présente les personnages.
2e étape : l’élément perturbateur, c’est la mise en évidence du problème à résoudre.
3e étape : les péripéties-là, on s’intéresse aux personnages dans leurs tentatives à trouver une solution.
4e étape : l’élément de résolution, on met en évidence la solution au problème.
5e étape : la situation finale, C’est l’après-problème, c’est le tableau idyllique ou la situation initiale est rétablie avec une amélioration. L’entreprise aura démontré sa capacité à résoudre un problème important dans la vie de ses clients

En conclusion, le storytelling n’est plus ni moins qu’une façon de mettre en valeur les compétences d’une marque, mais de façons beaucoup plus naturel en utilisant la narration...

Comment traiter efficacement les objections

Comment traiter efficacement les objections

22.jpg

Une objection est une intervention du client pendant l’argumentaire de vente. Le client exprime son désaccord face à certains arguments du vendeur qui ne correspondent pas à ce qu’il recherche. L’objection est une réaction normale du client et un élément important dans la structure de la vente. Elle intervient la plupart du temps en début et en fin d’argumentation. Il convient de la traiter en apportant une réponse juste, sans chercher à l’éviter. Elle peut revêtir plusieurs natures :

Objection de temporisation

Ex : ''je vais réfléchir'' - le client n'est pas convaincu et botte en touche. Dans ce cas, on peut répondre par exemple : ''quel point espère vous clarifiez ?'' Où ''avez-vous l’habitude de réfléchir pour des décisions comme celle-ci ?''  

Ne jamais dire ''est-ce qu’il y a des questions auxquelles je n’ai pas répondu ? Ou ''à quoi voulez vous réfléchir ?'' Parce qu’elle augmente la résistance du client.

''Je n’ai pas le temps !'' - Pour répondre à cette objection, vous pouvez dire par exemple : ‘’je vous comprends, mon objectif est de vous faire gagner du temps''

Ensuite proposé, un rendez-vous et précisez la durée de l’entretient. Entre 15 et 20 minutes pas plus. Si vous êtes convainquant, le client vous donnera plus de temps pendant l’entretient. 

Objection de prix

Ex : ''c’est trop cher !'' - Vous pouvez répondre en disant : ’’peut-être, mais par rapport à quoi ?’’ Par là, vous obligez le client à justifier sa remarque. Vous en profiterez pour rappeler le rapport qualité/prix de votre produit ou service. 

''Je n’ai de budget en ce moment !'' - Vrais ou faux ? Si vous avez un bon produit et ou service, il trouvera les fonds pour l’acquérir. Vous pouvez répondre en disant : "l'objectif n'est pas de vous vendre quoique ce soit aujourd'hui, mais de vous montrer tous les avantages de ma solution"

Comment vendre ses produits et services quand on ne sait pas vendre?

Comment vendre ses produits et services quand on ne sait pas vendre?

Que vous soyez une grande entreprise ou un consultant, que ce soit en ligne ou à travers des boutiques ou des agences, vous serez confronté à vendre vos services. 3 étapes sont nécessaires pour atteindre cet objectif :

1 étape, la préparation:

Elle consiste à rassembler un maximum d’informations pertinentes pour mieux cibler le client. Un bon ciblage augmente les chances de conclure une vente. On ne peut pas vendre à tout le monde. Chaque produit a son client.

Dans cette étape, il est nécessaire de ne négliger aucun détail afin de maximiser ses chances. L’élaboration du discours et de l’argumentation doit se faire dans le total respect du ciblage. De plus, le pitch de vente devra à la fois démontrer les avantages et les bénéfices pour le client.

2e étape, prospection:

C’est le moment d’aller à la rencontre du client et lui vendre nos produits ou services.
Il existe plusieurs types de prospection, dont les plus courants sont le phoning, le emailing et le porte-à-porte. Il est important de bien choisir le type de prospection qui correspond à votre cible. Par exemple, si vous vendez des produits via votre site internet et que vos clients sont des internautes, il est plus efficace de faire une compagne de prospection par e-mail que par du phoning.

3e étape, la conclusion:

Une fois que l’argumentaire a bien été développé et que toutes les questions et objections ont été traitées, il faut conclure la vente. Cette étape est la concrétisation de tous vos efforts et donc l'étape la plus cruciale. Beaucoup de vendeurs n’arrivent pas à conclure parce qu'ils négligent 3 choses importantes :

Les signaux d’achat ( par exemple quand le client parle de lui en utilisant les produits ou services). Le silence (respecter ces moments de silence, laisser le client le rompre de lui-même)
Prendre le lead pour le client (souvent, le client attend que vous preniez la décision pour lui).

En conclusion, la vente n’est pas du hasard ni de la chance, c’est un ensemble d’action et de mécanisme à développer pour arriver au succès.

Qu’est ce que le web marketing?

Définition: le web marketing (ou marketing internet, marketing web) est un ensemble d’outils et de technique vous permettant de promouvoir vos produits et services par internet.

Le principe est plutôt simple à première vue mais il nécessite tout de même quelques notions de base que nous allons aborder.

Tout d’abord, le web marketing fait partie de la stratégie marketing d’une entreprise. Elle est incontournable lorsqu’on cherche à capter des clients potentiels sur le net. Elle s’articule autour de 5 axes importants :

  • la diffusion sur réseaux sociaux : se traduit par une présence active et régulière sur les réseaux sociaux (twitter, facebook, linkdin etc...) pour entretenir et tenir informé une communauté formée autour de la marque.
  • l’optimisation des moteurs de recherche: permet à la fois d’augmenter sa visibilité, grâce notamment à une recherche précise de mot clé, et d’améliorer son trafic journalier.
  • le placement publicitaire : là, il s’agit d’acquérir des liens commerciaux et des bannières publicitaires sur des moteurs de recherches, les réseaux sociaux et des sites éditorialistes.
  • la stratégie de contenue : C’est un outil marketing puissant, qui vous permet d’attirer l’attention du prospect avec du contenu de qualité.

Il convient avant de se lancer à corps perdu de définir sa cible et d’avoir une vue claire de ses besoins. Ainsi les actions menées auront beaucoup plus d’impact et un meilleur retour sur investissement.